L'Opération d'Intérêt National (OIN)

L'Opération d'Intérêt National Bordeaux Euratlantique (OIN)

L’opération d’intérêt national Bordeaux Euratlantique a pour ambition de conduire le renouvellement urbain des deux rives de la Garonne sur une douzaine de quartiers et d’accompagner le développement de la métropole en limitant l’étalement urbain.

 

Bordeaux-Euratlantique est l’une des plus vastes opérations d’aménagement de France avec plus de 730 ha sur les communes de Bordeaux, Bègles et Floirac. Opération d’intérêt national (OIN), elle est menée par l’Etablissement public d’aménagement (EPA) BordeauxEuratlantique créé en 2010. Appuyée sur la création d'un réseau d'espaces verts et la réalisation de nouvelles voies piétonnes et cyclables, sa programmation mixte (équipements publics, logements, bureaux, commerces, locaux d’activités, hôtels etc.) doit lui permettre de localiser 30 000 emplois et de répondre aux besoins en logement de 50 000 personnes d’ici 2030. Les représentants de l’Etat, les présidents du conseil régional de la Nouvelle Aquitaine, du conseil départemental de la Gironde et de Bordeaux Métropole et les maires des communes de Bègles, Bordeaux et Floirac, siègent au sein du conseil d’administration de l’EPA Bordeaux-Euratlantique.

d’Intérêt National (OIN) Bordeaux Euratlantique couvre 738 hectares, soit une superficie sensiblement équivalente à celle d’une commune comme Arcachon. Sa délimitation, arrêtée en 2010 par décret ministériel, correspond à la zone d’influence démographique et économique induite par l’arrivée de la LGV (ligne à grande vitesse). « L’effet LGV », déjà observé dans d’autres métropoles comme Lille et Lyon, doit être accompagné pour améliorer durablement le cadre de vie et contribuer au rayonnement de la métropole bordelaise : c’est la mission de l’Etablissement public d’aménagement Bordeaux Euratlantique.

Dernière mise à jour : 15 février 2021