La naissance d’un jardin dans le parc aux Angéliques

La séquence Deschamps se réapproprie un lieu abandonné dans un espace oublié.

Les paysagistes Patrick Ecoutin et Pascal Cribier se sont appuyés sur la configuration du terrain pour donner une identité forte à cet espace vert qui se distingue des autres séquences du parc aux Angéliques déjà réalisées (Queyries…), à la beauté très formelle.

Le site est plat et très étiré en longueur : 650 m de long sur 20 à 40 m de large.

Les espaces du jardin s’organisent autour d’une pergola rectiligne composée de 65 tabourets qui seront progressivement recouverts par la glycine. Entre la pergola et la digue de la Garonne, se succèdent des espaces densément plantés et des surfaces enherbées ou non, avec notamment l’esplanade qui peut permettre d’accueillir des manifestations. Les futurs promeneurs pourront se balader, se détendre, se reposer y pique-niquer tout en profitant d’une superbe et insolite vue sur la rive gauche.

Par sa taille et son paysagement, cet espace vert s’apparente davantage à un jardin qu’à un parc. Ses 35 000 végétaux plantés apportent une richesse harmonieuse avec une gamme de couleurs différentes selon les saisons et un mélange de senteurs.

La poursuite du parc aux Angéliques

Cet espace paysager s’inscrit dans l’aménagement du parc aux Angéliques initié par la Ville de Bordeaux en aval du pont de Pierre sur les berges de la rive droite.

Un escalier provisoire a été installé pour permettre l’accès direct du parc au pont Saint-Jean. Cet escalier vient en préfiguration d’un ouvrage plus pérenne qui sera réalisé dans le cadre du réaménagement du pont Saint-Jean planifié entre 2017 et 2019.

 

La mise en œuvre de la séquence Deschamps du parc aux Angéliques

La qualité de ce jardin découle d’une réelle démarche itérative d’une équipe composée des maîtres d’œuvre, de l’EPA Bordeaux Euratlantique et de la Direction Rives, Parcs et Jardins de la Ville de Bordeaux.

Maîtrise d’ouvrage : EPA Bordeaux Euratlantique

Equipe de maîtrise d’œuvre (qui est également l’équipe de maîtrise d’œuvre du projet Garonne Eiffel) :

  • Patrick Ecoutin & Pascal Cribier (paysagistes),
  • Agence TVK (architectes-urbanistes),
  • Ingerop (BET).

Co-financement : Ville de Bordeaux / Bordeaux Euratlantique

Gestionnaire : Direction des Rives, Parcs et Jardins de la Ville de Bordeaux

Budget : 3,8 millions d’euros

Planning de réalisation :

  • Lancement des études en mai 2013
  • Travaux : juin 2014 à juillet 2015
  • Inauguration : 10 octobre 2015

20% des travaux ont été suspendus dans l’attente des interventions de confortement de la digue qui sont programmées à partir de la fin 2016.

Dès que ces travaux de consolidation auront été réalisés dans la bande des 6 mètres le long de la digue et de l’espace au bas de l’escalier du pont Saint-Jean, les aménagements du jardin reprendront pour être achevés en 2018.

La séquence Deschamps au sein de Garonne Eiffel

L’EPA Bordeaux Euratlantique a lancé, en accord avec la Ville de Bordeaux, l’aménagement de la séquence Deschamps du parc aux Angéliques en préalable aux opérations immobilières qui seront réalisées dans le secteur dans le cadre de la ZAC Garonne Eiffel.

Les enjeux sont les suivants :

  • apporter de la qualité urbaine à ce secteur totalement délaissé mais en devenir ;
  • offrir un nouvel espace vert aux habitants du quartier de la Benauge ;
  • engager la transformation urbaine de ce territoire par la réalisation d’un jardin pour attirer de futurs habitants et autres acteurs (promoteurs, investisseurs…).
Séquence Deschamps du parc aux Angéliques
Autres projets