L'EPA participe au Forum des projets urbains 2021

Le 22 juin

Catégorie(s) : Actualité-événements

Retrouvez nous le 22 juin à 11h au Palais des Congrès, à Paris, salle 242 autour de 3 conférences :

Réhabilitation des berges de Garonne et reconversion d’une ancienne autoroute

22 Juin/Salle 242/11h-11h30

Le réaménagement des berges de Garonne rive gauche nécessite la requalification de l’ancienne autoroute A631 en boulevard urbain. Ce réaménagement des berges conditionne la qualité de l’entrée sud de la métropole bordelaise et les opérations prévues par l’EPA Bordeaux Euratlantique sur ce secteur, qu'elles se situent à Bordeaux ou à Bègles.

L’intention de réaménager l’ex A631 en voirie urbaine est portée par la collectivité et l’Etat dès 1992 avec le lancement des études sur la réalisation du pont Simone Veil et la mise en service du pont François Mitterrand en 1993. La mise en œuvre, en novembre 2017, du transfert effectif de l’A631 de l’Etat à Bordeaux Métropole a constitué une première étape à cette mutation.

Intervenants:
Claire GILOT  (Exit Paysagistes)
Alexandre VILLATTE (EPA)

Garantir l'insertion de fonctions urbaines variées en cœur d'agglomération : le levier de l'imbrication

Juin 22/Salle 242/11h30-12h00

L’Etablissement public d’aménagement Bordeaux-Euratlantique a élaboré un schéma directeur des équipements publics à l’échelle de l’OIN en 2017. Ce schéma vise à anticiper la programmation de ces équipements au regard de l’accroissement démographique de la métropole bordelaise et des quartiers de vie aménagés par l’EPA.

L’intégration d’équipements publics (crèches, écoles, équipements sportifs, etc.), et plus généralement de fonctions servicielles (parkings, centres de propreté, déchetteries, etc.) opérés par des acteurs publics ou privés, dans un tissu urbain dense de centre-ville répond à plusieurs enjeux stratégiques : enjeux relatifs aux problématiques foncières (emprises, coûts), enjeux environnementaux, mobilisation de l’espace public, etc.

Les programmes immobiliers complexes imbriquant volumes publics et privés et destinés à des usages très différents permettent de répondre à plusieurs de ces enjeux.

Retour d’expérience de l’EPA Bordeaux Euratlantique.

Intervenants:
Alexandre VILLATTE (EPA)
Benjamin COLBOC (COSA)

La construction bois : bilan et prochains défis

Juin 22:/Salle 242/12h00-12h30

Dans l’optique de développer un territoire « bas carbone » et à forte valeur ajoutée, l’EPA Bordeaux Euratlantique soutient le développement de la filière bois construction et promeut la construction bois.

L’EPA vise ainsi à limiter l’impact du projet sur l’environnement et réduire les temps de construction, faire des bâtiments de véritable puits de carbone, diminuer l’impact sur les ressources, limiter les nuisances de chantier et transformer les contraintes environnementales en atouts pour chaque projet.

Un des enjeux concerne également le développement économique de la filière bois locale. En donnant une visibilité des opérations en bois sur l’OIN à longs terme et en s’engageant sur une utilisation massive du bois, l’EPA souhaite déclencher un effet de levier à la filière locale. Objectifs : création d’emplois dans les secteurs ruraux et forestiers de Nouvelle-Aquitaine et accompagnement de la structuration d’une nouvelle filière industrielle.

Depuis 2019, tous des projets nouveaux sur les fonciers vendus par l’EPA intègrent 66 % de bois structurel (d’origine locale et transformé localement) majoritaire.

Zoom sur les projets livrés, en chantiers et sur le travail mené avec le FCBA.

Intervenants:
Pauline PRADEL (EPA)
 

Dernière mise à jour : 07 juin 2021

Les infos liées