Sélectionner une page

Le Belvédere

Place du Belvedere du haut

À l’issue d’un dialogue compétitif, le projet proposé par Nexity, Altarea Cogedim et Pitch Promotion, remporte le concours pour l’aménagement du quartier du Belvédère situé au sein de la ZAC Garonne Eiffel inscrite dans l’Opération d’Intérêt National Bordeaux Euratlantique. Ce projet de 140 000 m² imaginé en partenariat avec l’architecte urbaniste Güller+Güller, l’agence Hondelatte-Laporte et le paysagiste Gross Max vise à construire un projet innovant « à haute qualité de vie » pour tous les résidents au cœur de la métropole bordelaise.

Euratlantique est une vaste Opération d’Intérêt National lancée en 2010 à l’initiative des élus locaux et de l’État, pour anticiper l’aménagement du territoire avec l’arrivée de la ligne à grande vitesse qui mettra Bordeaux à deux heures de Paris dès juillet 2017.

Dans ce cadre, au cœur de la ZAC Garonne-Eiffel, le quartier Belvédère est l’une des opérations phares menées sur la rive droite. Elle offrira une vue imprenable aux futurs habitants sur la ville historique, classée Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Situé au débouché du pont Saint-Jean, le nouveau quartier du Belvédère totalisera 140.000 m² de surface de plancher à bâtir et doit accueillir des bureaux, des logements, des commerces, des services, des locaux d’activité, un hôtel, une résidence hôtelière d’affaires, un centre d’hébergement d’urgence à destination notamment de personnes en situation de grande précarité, ainsi qu’un équipement culturel et événementiel de dimension métropolitaine. Parmi les bailleurs sociaux de l’opération figurent notamment Clairsienne et ICF Habitat Atlantique.

L’importance donnée au dialogue ainsi qu’à la co-construction ont guidé le choix de l’équipe lauréate, dont le projet innovant et très qualitatif, répond aux exigences de l’EPA en matière de création de quartiers durables au service du bien-être des habitants, de la cohésion sociale, de la lutte contre le changement climatique et de la préservation des ressources naturelles.

Dans sa proposition, l’équipe a privilégié des partis pris urbains forts pour faire de ce nouveau quartier un véritable lieu de vie en travaillant aussi bien sur la conception et l’organisation spatiale générale du quartier en bord de fleuve, que sur les vues et le paysage, l’optimisation de la densité urbaine ou l’intégration des circulations imposées par le pont et la voie de chemin de fer.

Le film du projet :

Le projet s’appuie sur quatre fondements :  

La place du Belvédère, un théâtre urbain et métropolitain

Pour faire du quartier un véritable belvédère, l’équipe a choisi d’ouvrir la place centrale sur la Ville de Pierre, héritage du 18ème siècle, et de la doter d’une dimension qui lui permette d’être un espace animé et vivant, ouvert à de multiples usages. Organisé en « théâtre urbain » autour d’un pavillon culturel, ludique et gastronomique – « l’ET0 » –, les immeubles de la place accueillent dans leur rez-de-chaussée des restaurants, des commerces, des services et forment un balcon sur les berges de Garonne et le parc aux Angéliques.

Un horizon vert entre Garonne et coteaux

Pour créer un lien continu entre le fleuve et les coteaux, l’équipe a dessiné un « skyline » en gradins, horizon vert et paysager qui dialogue harmonieusement avec la Ville de Pierre sur la rive gauche. Offrant des vues pour tous et proposant des parcs en toitures et des terrasses-jardins, les bâtiments s’échelonnent progressivement, démultipliant l’effet de belvédère.

L’intégration du boulevard Joliot Curie

L’équipe a intégré le long du boulevard Joliot Curie un rythme de façades qui permet de rompre avec la monotonie linéaire du boulevard. Ce séquençage des façades et la création de porosités traversantes accentuent la dimension de proximité et donc de quartier, et permet d’éviter l’effet de coupure urbaine que pourrait avoir ce boulevard urbain.

L’allée Deschamps

Au-delà du travail sur les hauteurs des bâtiments, l’équipe s’est attachée à créer un équilibre entre intensité urbaine et apaisement. L’allée Deschamps a été conçue comme un mail paysager destiné à devenir une « oasis apaisée », en contrepoint de l’intensité de la place et du boulevard : autour d’une promenade publique, elle intégrera des jardins collectifs, des jardins privatifs en rez-de-chaussée, des espaces de jeux et de loisirs.

Une démarche de co-construction exemplaire à l’échelle des enjeux a guidé la conception de l’équipe lauréate, démarche qui est amenée à perdurer tout au long de la montée en puissance du quartier. L’équipe intégrera de nouvelles méthodes de conception, de réalisation et de gestion de la ville, notamment grâce à l’usage du BIM/CIM à l’échelle du quartier.

DÉTAIL DE LA PROGRAMMATION

Programmation

  • 70.850 m² SDP de logements (voir détail ci-dessous)
  • 50.000 m² SDP de bureaux
  • 3.500 m² SDP d’hôtel représentant 120 chambres
  • 3.500 m² SDP de résidence tourisme d’affaires représentant 110 logements
  • 9.150 m² de commerces
  • 2.000 m² d’équipement culturel/loisirs (l’ET0)

 

Programmation détaillée logements

70 850 m² SDP, soit environ 1.113 logements répartis comme suit :

Locatif Social 35%
Locatif Intermédiaire 5%
Accession Sociale 10%
Accession Abordable 5%
Accession Libre et Résidences Services 45%

 

DIALOGUE COMPETITIF

Aménageur de l’une des plus grandes opérations d’intérêt national (2,5 millions de m² à construire sur 738 ha) de France, l’EPA Bordeaux Euratlantique -établissement public au service du développement du territoire- a lancé un appel à projet en vue de la cession de 140.000 m2 de droits à construire, dont un minimum de 50.000 m² à destination de bureaux, sur le site dénommé le « Belvédère ».

Connecté aux principaux flux urbains et nationaux (LGV), le Belvédère est la 1ère phase de la future ZAC Garonne-Eiffel (communes de Bordeaux et Floirac). Il se situe au débouché du pont Saint-Jean sur la rive droite de la Garonne, face à la ville de pierre inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il se développe sur une surface de 9,3 ha dont 3,9 ha à bâtir.

Cet appel à projet, a conduit dans l’esprit d’un dialogue compétitif, ayant pour objet de désigner le groupement de promoteurs/investisseurs qui réalisera l’ensemble immobilier du Belvédère, puis dans un second temps, son architecte-urbaniste coordonnateur. Il aboutira à la cession de droits à construire sur les îlots à bâtir du site de projet. En tant qu’aménageur, l’EPA réalisera, sous sa maîtrise d’ouvrage, les espaces publics de ce secteur dans le cadre des travaux de la future ZAC Garonne Eiffel.

Au travers de cette consultation, l’EPA Bordeaux Euratlantique a souhaité privilégier le choix d’un projet innovant, parfaitement intégré sur le plan urbain, et susceptible de s’inscrire dans la démarche nationale EcoQuartiers.