Le protocole de partenariat 2010-2024

Établi en partenariat avec les services de l’État et des collectivités territoriales, ce protocole constitue la première base contractuelle des relations entre l’État, la Région Aquitaine, les communes de Bordeaux, Bègles et Floirac, la Communauté Urbaine de Bordeaux et l’Etablissement Public d’Aménagement Bordeaux-Euratlantique. Il a été voté par l’ensemble des collectivités territoriales et approuvé par l’État.
Véritable feuille de route de l’établissement public, ce protocole confirme et précise les ambitions de l’OIN en termes de programmation, d’objectifs de développement durable, de projets urbains, de stratégie foncière, d’infrastructures de transports et déplacements, d’équipements de proximité et d’équipements structurants…

Il fixe les objectifs et les enjeux de l’Opération d’intérêt national, il définit les grandes orientations des projets urbains envisagés à l’intérieur du périmètre de l’OIN et les engagements pris par chaque signataire, notamment sur le plan financier.

 

Le plan d’affaires 2010-2024

Intégré au protocole de partenariat, le plan d’affaires sur 15 ans est un bilan aménageur de 620 millions d’euros dont 100 M€ de subventions publiques (35 % par l’Etat, 35 % par la Cub, 20 % par la ville de Bordeaux, 7 % par la ville de Bègles et 3 % par la ville de Floirac).
Les dépenses correspondant à ce bilan aménageur  portent pour l’essentiel sur les acquisitions foncières et les coûts d’aménagement des espaces publics, des VRD (voiries réseaux divers) et du génie civil, dont les coûts d’étude et de maitrise d’œuvre. Ils comprennent également les coûts de structure de l’établissement.

Le budget 2010 a été voté par le Conseil d’Administration. Il porte sur un montant d’environ 8M€ (en droits constatés) qui permettra à l’EPA Bordeaux-Euratlantique d’engager des études techniques et d’urbanisme, de mener des concours et d’acquérir des terrains.