Le living lab

FAIRE DE BORDEAUX EURATLANTIQUE UN LIVING LAB…

Le projet de Bordeaux Euratlantique – le plus grand en région – dispose de la visibilité et de l’échelle requises pour être un véritable territoire de Living Lab, terre d’accueil de projets innovants ayant vocation à se déployer et à se répliquer à grande échelle.

Un Living Lab regroupe des acteurs publics, privés, des entreprises, des associations, des acteurs individuels, dans l’objectif de tester « grandeur nature » des services, des outils ou des usages nouveaux. Il s’agit de sortir la recherche des laboratoires pour la faire descendre dans la vie de tous les jours, en ayant souvent une vue stratégique sur les usages potentiels de ces technologies. Tout cela se passe en coopération entre des collectivités locales, des entreprises, des laboratoires de recherche, ainsi que des utilisateurs potentiels. Il s’agit de favoriser l’innovation ouverte, partager les réseaux et impliquer les utilisateurs dès le début de la conception.

Nos premières initiatives :

  • De l’innovation procédurale
  • Un Permis de Construire de la plus haute tour mixte bureaux – logements obtenu
  • La co-construction public-privé d’un quartier (Le Belvédère) de 140.000m² avec compétition sur la qualité et l’innovation – promesse de vente signée fin 2016

De l’innovation technologique

Des constructions inédites en bois :

  • Un immeuble de 50m en structure bois
  • Un immeuble de bureaux en bois de près de 5.000m²

De l’innovation des usages

  • Habitat participatif
  • Pure house living
  • De l’innovation de chantier

Une lateforme logistique mutualisée de chantiers :

L’EPA a lancé un appel à manifestation d’intérêt lancé courant 2015, qui a vu naître le projet « Noé ».

Ce projet prévoit la mise en service, en octobre 2016, d’une plateforme de services mutualisés pour les chantiers, à l’occasion du démarrage sur le périmètre de l’EPA du plus grand projet d’aménagement européen. Cette plateforme va permettre de mettre en œuvre des solutions innovantes au service d’une ville apaisée et accessible, malgré les nombreuses années de chantiers programmées.

Une telle mutualisation de services n’a jamais été réalisée. Il s’agit d’une première et donc avant tout d’une innovation d’usage. La Plateforme Noé mettra par ailleurs en œuvre des outils connectés par la technologie NFC, développés par une start-up bordelaise, dont bénéficieront ses usagers pour des services de reporting, de paiement et de sécurisation.

    www.plateformenoe.fr