Sélectionner une page

Bordeaux, the place to be !

L’arrivée de trois lignes à grande vitesse à Bordeaux à moyen terme, la croissance des trafics grande ligne associée ainsi que la forte augmentation déjà amorcée des flux régionaux de passagers apporteront à la gare Saint-Jean, à l’horizon 2020, 20 à 25 millions de passagers environ. C’est ainsi l’opportunité d’une porte d’entrée d’une toute nouvelle dimension qui s’offre à moyen terme pour l’agglomération bordelaise mais aussi pour l’ensemble de la région, un potentiel pour un formidable lieu d’échanges, aussi. La gare Saint-Jean constituera indéniablement, au travers de sa nouvelle
dimension, le moteur du projet Bordeaux Euratlantique. Projet ferroviaire et projet urbain entretiendront ainsi de très fortes interactions.

L’ambition du projet de Bordeaux-Euratlantique est liée à un grand projet d’infrastructure ferroviaire qui transformera Bordeaux en carrefour du sud ouest européen, avec le prolongement de la LGV Paris / Bordeaux (2h10), et la construction des lignes de Bordeaux / Toulouse (1h) et Bordeaux / Bilbao (1h50) et le doublement des TER.